Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 18:25

Voici les recettes des plats que vous avez pu déguster au stand "Cuisine des courges " en 2016.

Les deux premières sont extraites du livre de Valérie Cupillard: "Potimarrons, courges et potirons" - Prat éditions , en vente sur la Foire aux courges au stand de la librairie " Le bel aujourd'hui"

Fondant d'amande

 potimarron-orange

Ingrédients:

200g de chair de potimarron, 3 oeufs, 10 cl de lait de riz (ou autre lait végétal ou lait de vache)110 g de sucre de canne blond, 120 g de poudre d'amande, 50 g de farine, 10 gouttes d'essence de mandarine ou zestes rapés, cardamone en poudre, huile d'olive.

Coupez le potimarron en dés . Ajoutez les 3 oeufs, le lait de riz, 4 cuillerées à soupe d'huile d'olive, et l'essence de mandarine (ou le zeste rappé). Mixez le tout. On obtient une pâte épaisse et granuleuse.

Mélanger le sucre, la poudre d'amande et la farine. Ajoutez-y le mélange au potimarron. Versez la pâte dans un moule à manqué huilé.

Cuire 30 minutes au four à 150/180°C. Saupoudrez de cardamone à la sortie du four.

 

Mayonnaise de potimarron

Ingrédients : 200 g de potimarron , 2 gousses d'ail, 4 suillères à soupe d'huile de sésame (ou de colza) 1 cil à soupe de jus de citron;

Coupez le potimarron en morceaux et mettez à cuire à la vapeur 20 à 25 minutes

Versez l'huile dans un mixeur, l'ail écrasé, le jus de citron, et le potimarron cuit. Salez et mixez.

Peut se déguster à l'apéro avec des bâtonnets de légumes crus, des gressins ou accompagner des légumes à la vapeur ou du poisson.

 

Delicata farcie au risoto

Cuisson de la courge delicata : Coupez la courge en deux et videz les pépins avec une cuillère, cuisez là 20 minutes à la vapeur en la retournant face charnue contre le fond du panier. Vérifier la cuisson avec un couteau

Risotto:

1 gros oignon, 250 g de champignons, 1 verre de riz demi-complet, bouillon de légumes (maison ou fait avec un cube), 15 cl de crème fraîche ou crème de soja, 2 gousses d'ail, sel poivre, persil.

Faites revenir l'oignon dans de l'huile d'olive, ajouter les champignons, faites cuire légèrement , puis ajoutez le riz , faites encore revenir puis ajoutez deux verres de bouillon de légume et un verre d'eau.

Laissez cuire environ une demi-heure. Le riz doit être bien cuit (moelleux)

Ajoutez la crème, l'ail et le persil finement hachés

Faire encore fondre quelques minutes, puis farcir les demi-courges, les couvrir de comté rapé

Faire gratiner au four 1/4 d'heure environ

Published by La foire aux courges
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 09:44

 

Published by La foire aux courges
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 09:00

Au programme de la Foire aux courges 2016

 

10h 30 : Documentaire sur les monnaies locales (salle Carmès)

 

12h 30 : Repas bio préparé par Amzer nevez,

réservation au 02 96 45 17 79 ou par courriel,

12 € le repas, 7 € pour les enfants de moins de 12 ans

Au menu : velouté de potimarron graines grillées  et pain grillé aillé

Moussaka, salade et crudités

Cake aux carottes et fromage blanc

 

15h : Table ronde "une monnaie locale, comment ça marche ?"

avec des personnes ayant déjà créé, ou en passe de le faire, des monnaies locales en Bretagne

 

Pour les enfants :

15h à 15h 30 et 16h à 16h 30 :

"Poulpes à poils et autres potins transgéniques"

 par la Cie la cinquième roue du Carosse

 

Toute la journée : Atelier cuisine des courges, échanges avec les associations agissant dans le champ des alternatives économiques.

Animations enfants ou familles : manège à pédales, promenades à dos d'ânes et en calèche (accessible aux personnes handicapées)

 

Contact

Courriel : lafoireauxcourges@laposte.net

Tél. 02 96 45 34 24

 

Published by La foire aux courges
commenter cet article
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 08:06

Alimentation producteurs

Brasserie St-Georges - Bière bio - Guern (56)

P et P Saliou - pommes et jus de pommes - Pluzunet (22)

Celtik fleurs - épicerie florale - Lannion (22)

GFA Frouezh al Lann - installation, culture fruitière, ovin, apiculture - Ploubezre (22)

Apibzzh - miels- Loguivy-plouvras (22)

Michel Cluzet- ail, oignons, échalotte, huile, légumineuses - Briguemont (31)

Morvan Le Coz - pain - Saint Adrien (22)

Stand courges - collectif de maraichers - courges (22)

Stand légumes - collectif de maraichers - légumes (22)

D Burel - gelée royale - Tréveneuc (22)

Auroi - huile d'agan, épices - Tréguier (22)

A Balai - sel (NP) - Nivillac (56)

Maryline Bel - conserves - Ploëzal (22)

Brigitte Plunion - Tome de vache ,NP - Trémarguat (22)

C Bodros - fromage de brebis - Landedaeron (22)

Keltic food - charcuterie - Pédernec (22)

Almentation revendeurs

Les prairies bios - magasin de producteurs - Graces (22)

Ti Maï - épicerie - Bégard (22)

Epicerie des Champs - farines, huiles, conserves de poisson - (37)

Trink - vin - Plougonver (22)

Artisanat

Al Le Guilcher- vannerie - Plourac'h (22)

H.Valet Artisanat d'art autour du textile - Saint-Ménard-sur-Ile (35)

Toisons bretonnes - tissages, vétements en laine - Saint Senoux (35)

Aux fils de l'Arz - tissage - Peillac (22)

Gérard Massé - sculpture sur ormeaux - Pleudaniel (22)

Club tricot - tricot - Pédernec (22)

Habitat

C Brillant - enduits et isolation végétale - Le Vieux Marché (22)

enercoop - éllectricité renouvelable - Rennes (35)

JF énergie - géobiologie - Plouisy (22)

Culture

Librairie le Bel aujourd'hui - librairie - Tréguier (22)

J Y Guégan - bouquiniste - Tréglamus (22)

Ferme de Kermathaman - éducation à l'environnement- Pédernec (22)

Jardinage

Jean-Pierre Paul - lombricompost - Plourivo (22)

Des fruits des fleurs - Plants - Le Saint (56)

Isabella Thiecke - plantes - Le Saint (56)

Humus sapiens - semences - Monteneuf (56)

Hygiene entetien

Scoop Doujan - couches lavables en coton - Morlaix (29)

Joelle Hamonou : Cosmétiques- Ploumilliau (22)

Yolande Le Bonniec - Savons au lait d'anesses - Trégrom (22)

Body nature - cosmétiques - Neuil les Aubiers (79)

Associations ou information

Douardidoul - collectif contre les projets miniers - Plougonver (22)

Le Palacret - Saint-Laurent (22)

war dro an natur - animation - Saint-Laurent (22)

Cie des philosophes - promo "vivement le mode à venir" - Chamonix (77)

Published by La foire aux courges
commenter cet article
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 09:30

L'argent est à l'économie ce que le sang est à un organisme vivant :

un fluide vital.

Pour sa bonne santé, il importe que toutes les composantes d'une société soient régulièrement et suffisamment irriguées par la circulation de ce fluide vital. Or, chacun peut le constater, dans l'économie actuelle, l'argent va à l'argent et certaines parties du corps social restent totalement exsangues. Autrement dit : les riches deviennent de plus en plus absurdement riches et les pauvres toujours plus nombreux et plus pauvres...

Ne comptons pas sur les élites politiques et financières pour changer cet état de fait. Se sentant bénéficiaires du système, elles ne verront aucun intérêt à le modifier, au mieux elles prononceront de pieux discours, au pire elles accuseront les pauvres d'être responsables de leur sort !

Alors, comptons sur nos propres forces et reprenons barre sur l'économie : relocalisons. L'essentiel de ce dont nous avons besoin peut être produit dans la région ou le pays où l'on vit. Cela signifie s'affranchir des transports longue distance, de la consommation d'énergie fossile et des pollutions qui en découlent. Mais cela signifie aussi créer les conditions pour échapper aux dictats de la finance, car cette économie locale peut fonctionner avec une monnaie locale contrôlée par les citoyens : lancer une monnaie locale est à la fois un exercice économique et un travail de démocratie.

Le chômage de masse, plaie béante consécutive aux délires productivistes du capitalisme ne trouvera de solutions durable que par la réappropriation par les citoyens eux mêmes de leur destin. Par la même occasion le populisme qui résulte du sentiment d'abandon et d'impuissance sera jugulé faute de carburant pour l'entretenir.

Ces questions de recherche d'autonomie locale par la promotion des circuits courts pour la production agricole et artisanale nous les traitons, en pratique, depuis que la foire aux courges existe. Ces dernières années nous avons abordé des thèmes plus économiques. Pour cette édition 2016 nous récidivons au sujet des monnaies locales. Des territoires comme Brest ou Dinan l'expérimentent déjà, d'autre comme Morlaix ou St Brieuc y réfléchissent. Alors pourquoi pas une monnaie trégoroise ?

Les organisateurs de la foire aux courges n'ont pas vocation à en être les instigateurs, mais si elle se concrétise, ce à quoi nous pourrions contribuer, c'est sûr elle aura cours à la foire aux courges !

Published by La foire aux courges
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 19:22
Le stand des courges

Le stand des courges

Vous avez aimé la foire aux courges 2015 ?

Réservez dès à présent la date du 2 octobre 2016

 

Déjà les premiers préparatifs s'annoncent.

Si vous voulez faire partie des bénévoles, contactez-nous !

 

Le thème de l'année 2016:

Les monnaies locales

Published by La foire aux courges
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 13:37

Voici les recettes que vous avez pu découvrir cette année sur le stand de la Foire aux courges:

 

Pancakes au potimarron

(Cucurbita maxima)

Pour les pancakes (12) :

300g de purée de potimarron

1 cuil à café de poudre à lever 175 g de farine 2 œufs

I cuil à soupe d'huile d'olive

250 ml de lait de soja (ou lait de vache)

sel poivre

Pour la garniture :

Au choix : Fondue d'Oignons ou de poireaux, Champignons, Comté ou emmenthal ...

 

Les pancakes

Mélangez la farine, la poudre à lever, les deux jaunes d'oeufs, le sel, la moitié du lait. Incorporez la purée de potimarron puis le reste du lait. Battez les blancs en neige et incoporez les à la pâte. Faites cuire les pancakes à feu doux sur une plaque ou une poêle à fond épais. Réservez-les.

 

La garniture:

Fondue de poireaux ou d'oignons: faites cuire à feu doux avec un peu de matière grasse et une cuillerée à soupe d'eau un ou deux poireaux selon la taille émincés ou oignons. Salez, poivrez. Couvrir pendant la cuisson. Faites cuire à feu vif 200 g de champignons frais dans une poêle avec un peu d'huile d'olive, salez poivrez

 

Et enfin ... Disposez 6 pancakes dans un plat allant au four les garnir de champignons ou oignons ou poireaux préparés, mettre un deuxième pancake par dessus, le garnir d'une des préparations également, parsemer de fromage râpé, et faites gratiner légèrement au four.

 

La courge spaghetti

(Cucurbita pepo)

 

La chair de la courge spaghetti se sépare à la cuisson en longs filaments faisant penser à des spaghettis, d'où son nom. Sa chair demande à être accommodée. Voici quelques idées:

Cuisson de la courge spaghetti :

Coupez la courge en deux et cuisez là 30 à 40 minutes à la vapeur ou au four à 180°C en la retournant face charnue contre le fond du plat. Vérifier la cuisson avec un couteau (la chair doit être tendre) Retirez ensuite la partie qui comporte les pépins et utilisez vos spaghettis.

Idée n°1: Au gratin

Ingrédients en plus de la courge :

20 cl de crème fraîche ou crème de soja,

2 oeufs,

80 g de farine ou fécule,

200g de champignons,

100 g de bleu ou roquefort,

une ou deux échalotes

Videz la courge de sa chair cuite au préalable en prenat soin de retirer les pépins au préalable,

mélangez avec 20 cl de crème fraiche ou crème au soja, 2 oeufs, 200g de champignons, 2 échalottes émincées, et 200 g de bleu ou roquefort en petits morceaux. passez une demi-heure au four.

Idée n°2 : Courge spaghetti au parmesan

(inspirée de l'encyclopédie de la cuisine végétarienne de Nicola Graimes)

Ingédients :

une petite courge spaghetti,

90 g de beurre;

3 cuil à soupe de fines herbes hachées (persil , ciboulettre, origan...),

une gousse d'ail,

une échalote,

2 cuil à café de jus de citro,

40 g de parmesan rapé.,

Sel poivre

Coupez une mince tranche à la base de chaque moitié de courge cuite au préalable pour qu'elle soit stable et posez-les chacune dans une assiette chauffée. défaire grossièrement les fibres en les laissant dans la coque, versez un peu du beurre d'herbe et saupoudrez de parmesan rapé. Disposez le reste de beurre et parmesan à table pour que chaque convive puisse se resservir au fur et à mesure qu'il creuse sa moitié de courge.

 

Bon appétit !

 

Published by La foire aux courges
commenter cet article
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 09:25

Voici le programme de la Foire aux courges

du 4 octobre 2015

 

Le thème de cette année :

"On mange bio, on se loge écolo,

mais qu'est-ce qu'on se met sur le dos ?"

 

Toute la journée :

Ateliers découverte: Cuisine des courges

Ballade à dos d'âne et en calèche (accessible aux personnes handicapées)

Manège à pédales

Nombreux stands d'artisans , producteurs, associations... accéder à la liste des exposants

 

10 h30 : Projection de film sur l'artisanat textile à la salle R. Carmès

 

12 h 30 : Repas bio préparé par l'association "Amzer nevez" -

Au menu :

Rouleaux d'Automne - crudités et sauce

Crumble de courge, curry de betterave et velouté de pois cassés  (avec option lardons)

Fromage et salade

Cheese-cake

Réservation au 02 96 45 17 79 ou par courriel 12 € le repas, 7 € pour les enfants de moins de 12 ans

 

15 h : Conférence de Bruno Lesteven "On mange bio, on construit écolo, mais qu'est ce qu'on se met sur le dos ?" à la salle R. Carmès

 

15 h : Spectacle bilingue pour enfants :" Dédé Coat" A la salle des fêtes

 

Contacts : 02 96 45 34 24 -  Mél : lafoireauxcourges@laposte.net

 

Published by La foire aux courges
commenter cet article
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 19:13

   

  Pendant des siècles, les tissus et les objets qu'ils permettaient de confectionner avaient une importance stratégique comparable à celle du pétrole de nos jours ; rien de moins ! L'âge d'or de la Bretagne au XVIIème siècle l'illustre parfaitement : de la production du lin jusqu'au commerce des toiles, ce secteur d'activité irriguait le pays de ses richesses...en contribuant à la mondialisation de l'époque.

    Ailleurs aussi d'immenses fortunes se sont édifiées, comme Boussac en France (qui fournit les uniformes bleu horizon de la guerre de 14/18...) ou Du Pont de Nemours, d'origine française émigré aux Amériques, plus connu aujourd'hui pour ses activités dans la chimie, mais qui au XVIII eme siècle s'est largement enrichi grâce à la laine ! L'industrie textile était l'activité économique dominante de l'Europe du nord jusqu'à la fin du XIX eme siècle.

 

    Désormais la France importe pour plus de 60 milliards d'euros de vêtements dont près de la moitié en provenance de Chine. Même les textiles "bio" sont majoritairement importés d'Asie où ils sont produits dans des conditions sociales et environnementales échappant à notre contrôle.

    N'est-il pas temps de rapatrier ce secteur d'activité qui touche tout de même un besoin primaire de la population ? Si tout à coup la Chine cessait de nous approvisionner, nous serions à moitié nus !!!

    Bien sûr, le salaire d'un ouvrier chinois est faible (200€/mois), mais il augmente petit à petit. Au Bengladesh le salaire est encore plus bas (50€/mois), mais la production est moins bien organisée et de récents scandales ont attiré l'attention du public sur des faits écornant l'image de marque des Marques*. De plus cette mondialisation cause aussi des dégâts dans les pays riches en alimentant le chômage de masse dont le coût se chiffre en milliards d'euros.

 

    Ce n'est pas tout : si les aspects sociaux de la délocalisation de l'industrie textile sont souvent montrés du doigt, qu'en est-il de son impact écologique ?

    Qui sait comment sont fabriqués les tissus, qu'ils soient en fibres "naturelles" ou synthétiques ? Quid des rejets des filatures, des teintureries, des tanneries... ? La culture du coton, de plus en plus souvent OGM ? Ce n'est pas un problème parce que ça ne se mange pas ? Ou bien c'en est un pour d'autres raisons? Et tout ça se balade autour du monde en méga porte-container : sans risque pour l'environnement ?

    Enfin, même si ça ne se mange pas, les vêtements sont en contact avec la peau, des heures durant. La peau constitue en effet une barrière vis à vis de l'extérieur, mais elle n'est pas infranchissable. Les industriels s'efforcent de rendre les vêtements modernes agréables à porter (adieu la laine qui gratte !)mais cela se fait au prix de l'utilisation de nombreuses molécules chimiques dont on connait mal l'incidence à long terme d'un contact étroit avec la peau.

 

    Depuis plus de 20 ans la foire aux courges de Pedernec apporte sa contribution à la promotion d'une alimentation ménageant notre santé et celle de la Terre. Le processus est engagé, et malgré les inévitables déconvenues qu'il rencontre nous avons bon espoir que l'idée se généralisera. Nous pensons qu'il est temps d'ouvrir un nouveau chantier afin que nous puissions bientôt nous vétir comme nous nous nourrissons : de façon écologique.

 

*Souvenons de l'effondrement du Rana Plaza...

Published by La foire aux courges
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 18:49
La Foire aux courges 2014

Les courges 2014 sous le soleil

Published by La foire aux courges
commenter cet article

Présentation

  • : La foire aux courges de Pédernec
  • : Toutes les infos sur la prochaine foire aux courges à Pédernec. Nombreux stands de produits biologiques et écologiques
  • Contact