Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /







D’abord tordons le cou à quelques vilains canards :

Courge = potiron = pas bon…

Les idées reçues ont la vie dure, surtout dans le domaine de la nourriture où la dimension symbolique l’emporte souvent sur la réalité concrète.

La mauvaise réputation des courges est à rapprocher de celle de la pomme de terre avant Parmentier : c’est bon pour les bêtes donc pas bon pour les gens. Encore échappe-t-elle à l’image de légume de guerre qui colle toujours au topinambour et au rutabaga !

En tout état de cause cette mauvaise réputation est imméritée. Certes la citrouille de Touraine, le potiron jaune de Paris et le potiron rouge vif d’Etampes servent quelquefois de fourrage, et alors ? Nos animaux d’élevage mangent aussi des céréales, est ce que nous devrions cesser d’en consommer ?

La faible valeur nutritive est un autre argument servi pour discréditer les courges. Si on parle de l’énergie, des calories fournies, en effet les courges en sont faiblement pourvues, c’est plutôt un avantage : on peut en manger sans craindre le surpoids. En revanche  du point de vue  des micros nutriments les courges sont extrêmement bien servies. A titre d’exemple et sans tomber dans le cours de diététique, 100g de courge apportent en moyenne 30 calories contre 68 pour 100g de lait alors que cette même quantité de courge fournit 20 mg de vitamine C, jusqu’à 7800 UI de vitamine A, 48 mg de calcium, 0,7 mg de fer et 3mg de phosphore tandis que le lait contient 1 mg de vitamine C, 160 UI de vitamine A, 118 mg de calcium, 1mg de fer, 93 mg de phosphore…


Vous êtes maintenant convaincus du bien fondé de manger des cucurbitacées ? Et bien , essayez nos recettes !

Published by

Présentation

  • : La Foire auc courges de Pédernec
  • : Toutes les infos sur la prochaine foire aux courges à Pédernec. Nombreux stands de produits biologiques et écologiques
  • Contact